A l’occasion de la réalisation de l’exposition Six pieds sous terre, il y a 3000 ans : l’Age du Fer dans les Landes de Gascogne, une restitution 3D d’une nécropole protohistorique avait été rendue possible par l’étude approfondie de données de fouilles anciennes (fouilles de Bertrand Peyneau à Mios au début du XXe siècle) croisées avec des repérages de terrain récents (Marie Bilbao et Hervé Barrouquère). Menée par la plateforme 3D Archéotransfert, cette restitution était diffusée en continu dans l’exposition précédemment citée. Avec l’accord des commissaires de cette exposition, nous vous proposons de visionner ce travail unique jusque là en France pour cette période. La qualité est basse pour une raison évidente de charge du serveur :

embedded by Embedded Video

Download Video

La réalisation d’un tel film permet de questionner la cohérence de certaines réflexions. En l’occurrence,  dans ce cas précis, le questionnement s’est porté à la fois sur le paléoenvironnement de la nécropole et sur les objets des trousseaux funéraires. Une fibule notamment, présentée dans l’exposition,  modèle inédit (même si proche typologiquement d’autres modèles) avait pu être réinterprétée dans sa morphologie originelle et restaurée en fonction grâce à sa modélisation 3D (rappelons que les objets déposés dans les sépultures protohistoriques sont souvent sacrifiés, c’est à dire tordus, parfois pilonnés ou coupés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation