Il y a un an, nous faisions de la pub dans ce blog pour un jeune archéologue, Eneko Hiriart, ayant soutenu en 2014 sa thèse de doctorat à Ausonius-Bordeaux 3 sur le monnayage préantique et antique dans le grand sud-ouest. Après avoir été récompensé en 2015 par la Société Archéologique du Midi de la France pour ce vaste travail de recherche, il s’est vu remettre le 17 juin dernier le Premier prix européen d’archéologie Joseph Déchelette : http://dechelette.hypotheses.org/102

Dossier de presse de la remise de récompense : https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/3344/files/2016/06/2016_06_20Prix_Dechelette_communiqu%C3%A9.pdf

Ce prix, à la dotation financière non négligeable, sera un coup de pouce formidable pour les travaux de ce jeune chercheur méritant, à la fois talentueux et humble, deux vertus rarement associées chez les chercheurs de la même génération.

Double actualité pour le site antique d’Excisum (Eysses, Lot-et-Garonne) : reprise des fouilles programmées sous la direction de l’universitaire Alain Bouet et projets scénographiques/muséographiques pour les vestiges déjà exhumés.

Source de l’article ci-dessous : Sud Ouest (http://www.sudouest.fr/2016/06/20/les-fouilles-reprennent-a-la-moindre-eclaircie-2406398-3900.php)

Les fouilles reprennent à la moindre éclaircie

Les fouilles ont été régulièrement interrompues par les averses, obligeant à protéger le site avec des bâches.
Les fouilles ont été régulièrement interrompues par les averses, obligeant à protéger le site avec des bâches. ©photo a. B.

Alain Bouet et ses étudiants sont de retour sur le site d’Eysses pour une 5e campagne.

Sa silhouette est désormais connue sur Eysses. Chaque année, Alain Bouet prend ses quartiers d’été en Lot-et-Garonne, quelques jours avant la Fête de la musique. « Nous avons fini de fouiller du côté du sanctuaire, nous allons pouvoir nous attaquer au quartier des habitations », explique l’universitaire toulousain qui, en 2012, a relancé les fouilles sur ce site découvert il y a une trentaine d’années, et qui encercle l’actuelle caserne des sapeurs-pompiers.

« Évidemment, nous pouvons chaque année travailler dans des conditions matérielles idéales grâce à la mairie : les terrains lui appartiennent », précise-t-il, alors qu’un nouveau contrat triennal a été signé l’an passé avec la municipalité.

Excisum ferait partie des dix plus beaux sites en France, mais il reste encore quelques campagnes de fouilles à entreprendre… « En tout cas, j’avais un peu peur que les vestiges aient souffert cet hiver, sous les bâches qui les protègent, mais j’ai été agréablement surpris. »

Un musée enrichi

Après avoir accueilli le colloque d’archéologues Aquitania l’année dernière, Villeneuve-sur-Lot attire toujours autant d’étudiants et de bénévoles, pour une campagne de fouilles qui se prolonge en général sur trois semaines, et qui prendra fin le 16 juillet. « Le fait de commencer tous les ans la nouvelle campagne de fouilles en même temps que la Fête nationale de l’archéologie, ça créer une dynamique, notamment avec l’espace musée. » Celui-ci se visitait gratuitement ce week-end, même si Marie-Laure Maréchal et Jean-Michel Garnier, le responsable du musée, envisagent une restructuration des collections pour mettre en valeur le résultat des dernières campagnes de fouilles.

Source de l’article ci-dessous : La Dépêche (http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/20/2368960-les-grands-projets-du-site-d-excisum.html)

,

Les grands projets du site d’Excisum

Culture – Histoire – Archéologie

Marie Lemaréchal présente les découvertes effectuées sur le site d'Eysses./Photo DDM, F.P.
Marie Lemaréchal présente les découvertes effectuées sur le site d’Eysses./Photo DDM, F.P.

Marie Lemaréchal est responsable du service du patrimoine historique de la ville. Et il était évident et naturel qu’elle soit présente dans l’espace muséal d’Eysses, à l’occasion des journées nationales de l’Archéologie qui se déroulaient ce week-end. «De plus, ces journées correspondaient avec la reprise des fouilles du site par Alain Bouet et son équipe. C’est la 5e année que cet archéologue est présent sur le site, et les découvertes qu’il a pu faire vont nous permettre de mettre en valeur ce site historique». Ces journées, en fait, permettent un accès au grand public des sites archéologiques dans toute la France, «et ici, à Eysses, nous bénéficions d’une structure monumentale qui n’a que peu d’équivalent dans le sud de la France».

Mettre le patrimoine en valeur

La grande question qui est maintenant posée est de la manière de mettre ce patrimoine en valeur ? Des itinéraires culturels sont déjà programmés pour la rentrée de septembre, en partenariat avec le centre culturel et les écoles de la ville ainsi que des fouilles pédagogiques. «À l’issue de cette campagne de fouilles, nous en saurons un peu plus sur ce sanctuaire monumental. Quant à la mise en valeur, nous avons déjà des idées, des pistes de réflexion en nous basant sur ce qui a déjà été fait dans d’autres lieux. Le public souhaite maintenant que l’on présente l’archéologie sous un angle différent. Il souhaite se projeter, être en immersion. Tout cela ne peut pas s’improviser».

Les 5, 6, 12 et 13 juillet à 15 heures, une visite des fouilles est organisée. Renseignements et réservations auprès de l’office du tourisme au 05 53 36 17 30.

L’espace muséal est ouvert tous les jours des mois de juillet et d’août, de 14 heures à 18 heures. Renseignements et réservations auprès de la société d’archéologie au 05 53 70 65 19 ou 06 10 15 48 43.

JourneesArcheo

Les 17, 18 et 19 juin prochains auront lieu les Journées Nationales de l’Archéologie (le visuel choisi pour cette année est superbe). L’équipe du Club Dubalen vous propose ses coups de cœur dans la région Aquitaine (le programme complet de la région Nouvelle Aquitaine est là), l’ordre ne reflétant pas bien entendu une quelconque préférence d’une manifestation par rapport à une autre. Il y en a pour tous les goûts, principalement en Béarn, Pays Basque, Gironde, mais aussi dans les Landes :

Place de la mairie
40 460
Sanguinet
www.ville-sanguinet.fr

Le musée du lac vous accueillera le samedi 18 juin toute la journée avec des visites commentées, un atelier de fabrication de parures et une conférence avec les fouilleurs du Centre de Recherches et d’Etudes Scientifiques de Sanguinet (CRESS). Des films et des maquettes permettent une découverte interactive du musée.

Portes ouvertes

Le musée du lac ouvrira ses portes pour des visites libres du musée et de sa collection.
Période(s) archéologique(s) : Préhistoire, Protohistoire, Antiquité

Gratuité exceptionnelle

samedi 18 Juin 2016, de 10:30 à 12:30 (Portes ouvertes)

samedi 18 Juin 2016, de 14:30 à 19:00 (Portes ouvertes)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Atelier

Atelier de fabrication de parures à partir des techniques et des matériaux connus depuis la préhistoire.

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 14:30 à 17:30 (Fabrication de parures)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Visite guidée

Des visites commentées sur l’histoire du musée, l’historique des fouilles et des sites archéologiques vous seront proposées.

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 10:30 à 11:30 (Visite commentée)

samedi 18 Juin 2016, de 14:30 à 15:30 (Visite commentée)

samedi 18 Juin 2016, de 16:30 à 17:30 (Visite commentée)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Conférence

Une rencontre avec les fouilleurs de CRESS (Centre de Recherches et d’Etudes Scientifiques de Sanguinet) se tiendra au musée pour faire un point sur la recherche en cours.

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 18:00 à 18:45 (Rencontre avec les fouilleurs du CRESS sur les recherches en cours.)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Rue de l’Eglise
64260 Arudy
www.museearudy.com

Ancienne abbaye laïque construite au XVIIe, le musée d’Arudy accueille une riche collection archéologique.
En outre le musée abrite mobilier, costumes, outils témoins de la vie ossaloise.
Ces fragments de vie permettent de comprendre le quotidien des bergers, carriers, tailleurs de pierre et autres paysans qui peuplaient la vallée d’Ossau.

Projection

Projection du film documentaire «Habarra» (Les grands herbivores : bisons, rennes, cerf, rhinocéros laineux)
Suivie d’une discussion et de la visite commentée de la salle de paléontologie, galerie d’archéologie.

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 14h à 17h

Tous publics

Circuit découverte

Sentier-découverte des sites protohistoriques d’Accaüs et de La Coud.
Découverte de l’ensemble mégalithique des Courraüs d’Accaüs, du polissoir-affûtoir de Cadacaüs et du tumulus de La Coud.
Informations sur la toponymie béarnaise des sites et du plateau pastoral…

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 14h à 17h (RDV : départ du musée)

Tous publics

Place de l’Eglise
40300 Sorde-l’Abbaye
arthous.landes.fr

Ouverture exceptionnelle de la Villa « des abbés » (site classé M.H.) implantée en bordure du Gave d’Oloron. Elle date du IIIe siècle mais a été agrandie et décorée au IVe siècle. Le site fouillé entre 1957 et 1966 par Jean Lauffray, semble avoir connu une occupation continue jusqu’au début du Moyen-âge.
Le site archéologique, présente les vestiges d’une habitation ainsi que des thermes très complets qui formaient initialement deux ensembles réunit par la suite grâce à un péristyle.

Conférence

Découverte des mosaïques antique de Sorde-l’Abbaye et rencontre avec M. Rogliano, restaurateur de mosaïques

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 10:30 à 12:00

samedi 18 Juin 2016, de 14:30 à 16:00

dimanche 19 Juin 2016, de 10:30 à 12:00

dimanche 19 Juin 2016, de 14:30 à 16:00

Tous publics

Portes ouvertes

Découverte du site et ses décors de mosaïques (visite libre – site habituellement fermé au public)

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 10h à 16h (fermeture de 13h-14h)

dimanche 19 Juin 2016, de 10h à 16h (fermeture de 13h-14h)

Tous publics

Accueil de groupes scolaires

Visite du site et atelier mosaïques
COMPLET

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 10h à 16h (places limitées)

Enfants

Rue de la Cité
64230 Lescar
www.lescar.fr

Le Musée de Lescar est situé au cœur de la cité historique dans les anciennes caves du palais épiscopal. C’est à travers la collection archéologique exposée qu’est présentée l’histoire de Lescar, 1ère capitale du Béarn, l’antique Beneharnum.
Les vestiges archéologiques mis au jour témoignent d’un riche passé : des bijoux en bronze et vases datant de l’Age du Bronze et de l’Age du Fer ; une mosaïque du IVème siècle ; des céramiques sigillées, des bijoux antiques finement exécutés, des objets de la vie quotidienne… côtoient, entre autres, les colonnes de marbre découvertes près de la cathédrale pouvant être identifiées comme les ruines d’un baptistère.

Portes ouvertes

Ouverture du Musée et présentation de la collection archéologique retraçant 2000 ans d’histoire sur le territoire de l’actuelle Lescar.
Période(s) archéologique(s) :

Antiquité, Moyen-Âge

Gratuité exceptionnelle

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 18:00

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 18:00

Rue Lafon Isore
33730 Villandraut
http://www.assoadichats.net/

A 40 minutes de Bordeaux, venez découvrir ce site remarquable, classé Monument Historique et riche de 700 ans d’Histoire.
Véritable palais forteresse édifié au XIVe siècle pour le pape Clément V, les pierres de ce château ont été les témoins privilégiés de l’histoire mouvementée de la riche Aquitaine.
Alors puisque les murs ont des oreilles, laissez-vous conter l’histoire de Clément V et des Templiers, des guerres franco-anglaises ou encore des guerres de religion qui ont ravagé le royaume de France.

Pour les JNA : découvertes des fouilles archéologiques dans les douves et la cour du château ainsi que du métier d’archéologue.

Exposition

Exposition dans la cour du château portant sur le métier d’archéologue et les découvertes effectuées au château depuis 1983.
Projection du film des fouilles et des travaux de restauration qui ont eu lieu au château en 2016.

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:00

dimanche 19 Juin 2016, de 10:00 à 18:00

Tous publics

Visite guidée

Visite des zones de fouilles dans le château (douves et cour), en présence du responsable d’opération.

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 11:00 à 12:00

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 15:00

dimanche 19 Juin 2016, de 11:00 à 12:00

Tous publics

Atelier

Initiation à la fouille archéologique dans les douves du château.
Découverte des techniques et des outils employés.
Activité limitée à 12 places
Sur réservation : 05.56.25.87.57
Prévoir des vêtements qui ne craignent pas et de bonnes chaussures !

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 14:30 à 16:30

Adultes

Accueil de groupes scolaires

Initiation à l’archéologie du bâti.
Venez déchiffrer les façades du château
Au programme : observation du bâti, décryptage et dessin.
Sur réservation : 05.56.25.87.57

Payant

vendredi 17 Juin 2016, de 10:00 à 11:00

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 15:00

Enfants

Atelier

Initiation à l’archéologie du bâti.
Venez déchiffrer les façades du château.
Au programme : observation du bâti, décryptage et dessin.
Atelier réservé aux enfants de plus de 8 ans, 15 places.
Sur réservation : 05.56.25.87.57

Gratuité exceptionnelle

samedi 18 Juin 2016, de 16:00 à 17:00

Enfants

52 rue Dalmais
64 400 OLORON SAINTE-MARIE
http://www.oloron-ste-marie.fr/

Véritable petit musée archéologique, historique et ethnographique, la Maison du Patrimoine vous accueille à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie.

Portes ouvertes

La Maison du Patrimoine vous ouvre exceptionnellement ses postes.
Partez à la découverte du passé de notre cité millénaire !
Période(s) archéologique(s) :

Toutes périodes

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 18:30 (Ouverture)

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:30 (Ouverture)

Enfants, Adolescents, Adultes

Exposition

ART’chéologie
Une exposition rassemblant photographies de fouilles et mobiliers, informations historiques et passé artisanal.

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 18:30 (Ouverture)

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:30 (Ouverture)

Tous publics

Exposition

Exposition du mobilier des thermes – inédit

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 18:30 (Ouverture)

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:30 (Ouverture)

Tous publics

140 avenue du Maréchal Leclerc
CS50036 – 33323 Bègles Cedex
www.inrap.fr

Circuit découverte du centre de recherches archéologiques pour comprendre la chaîne opératoire de l’archéologie préventive (avant, pendant et après la fouille).

Sur réservation uniquement

Accueil de groupes scolaires

Circuit découverte du centre de recherches archéologiques pour comprendre la chaîne opératoire de l’archéologie (avant, pendant et après la fouille).
Rencontres avec les professionnels,
Mises en situation à l’aide d’ateliers pédagogiques et de manipulations.

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 09:30 à 16:30

Enfants, Adolescents

Scolaire : Elémentaire, CollègeAteliers : module de fouille, céramologie et Préhistoire.

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

accès PMR

Association Ikerzaleak
Maison du Patrimoine
64130 Mauléon-Licharre
https://ikerzaleak.wordpress.com/

L’enceinte a été construite autour d’un sommet de 667 m d’altitude dominant le village d’Alçay.
Ce site fortifié, protégé par une muraille de plusieurs mètres d’épaisseur, a pu servir de village perché, de refuge temporaire, de lieu de pouvoir du temps des Sibuzates ou Sybillates et de poste de guet au cours du Premier âge du Fer, du Second âge du Fer (II-Ier s. av. J-C) et de la période romaine (fin II/IIIe s.). Du haut de ce site classé (M.H.), on aperçoit une dizaine d’enceintes parmi la trentaine inventoriées en Soule.

Visite guidée

Rdv dimanche 19 juin à 14 h au parking du cimetière de Tardets-Sorholus pour covoiturage.
Accès depuis le col d’Oxibar avec un dénivelé de 74 m et moins d’une demi-heure de marche.
Association Ikerzaleak et Groupe d’Etude des Enceintes de Soule. Contacts : Ph. Allard 06 76 08 51 82 et D. Ebrard 06 74 79 82 77

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 14h à 17:00

Tous publics

Musée gallo-romain
Route du Château
64 330 Claracq
www.musee-claracq.com

Situé au nord du département des Pyrénées-Atlantiques, le musée gallo-romain de Claracq vous propose un magnifique voyage dans le temps. A l’occasion d’une visite ludique et tout public, laissez-vous conter l’histoire d’un site exceptionnel : la villa gallo-romaine de Lalonquette !

Exposition

Découverte du palais campagnard à travers l’exposition permanente des collections archéologiques de la villa gallo-romaine de Lalonquette. Ce véritable palais campagnard du IVème siècle de notre ère comportait un ensemble thermal, des salles chauffées et des salons d’apparat richement décorés de marbres, d’enduits peints et de mosaïques. Vous découvrirez les divers objets de la vie quotidienne antique !

Gratuité exceptionnelle

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 18:00 (visite libre)

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:00 (visite libre)

Tous publics

Scolaire : Maternelle, Elémentaire, Collège, LycéeUne visite guidée accompagnée d’un atelier pédagogique pourra être proposée aux classes le vendredi, sur inscription seulement.
Tarifs et réservations : 09.67.13.86.69

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant, Handicap visuel, Handicap auditif, Handicap mental

accès PMR, rampes, mains courantes et ascenseur

Exposition

“Découvre l’archéologie avec Tip-Taupe“
Fort de son partenariat culturel avec l’Inrap, le Musée gallo-romain propose une toute nouvelle exposition temporaire à destination du jeune public. Ces 4 panneaux présentent aux enfants dès l’âge de 7 ans, les différentes facettes de l’archéologie et répondent aux questions les plus courantes : l’archéologie, à quoi ça sert ? Où et quand fait-on des fouilles ? Comment travaillent les archéologues ?

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 18:00 (exposition temporaire)

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:00 (exposition temporaire)

Enfants, Adolescents, Adultes

Scolaire : Elémentaire, Collège, LycéeUn carnet pédagogique de jeux sera mis à disposition des groupes et des familles, gratuitement et sur simple demande.

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

accès PMR, ascenseur

Atelier

Initiation “Jeune Public“ à la fouille archéologique.
Les enfants de 5 à 16 ans pourront s’initier aux techniques de l’archéologie sur un module de fouille ! Munis des outils de l’archéologue, ils devront découvrir puis identifier divers vestiges gallo-romains (objets de la vie quotidienne, structures construites, décors …).

Gratuité exceptionnelle

samedi 18 Juin 2016, de 11:00 à 12:30 (réservation obligatoire, dans la limite des places disponibles)

samedi 18 Juin 2016, de 15:00 à 16:30 (réservation obligatoire, dans la limite des places disponibles)

Enfants, Adolescents

20 cours Pasteur
33000 Bordeaux
www.musee-aquitaine-bordeaux.fr

Le musée d’Aquitaine présente l’histoire de Bordeaux et de sa région, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, à travers ses collections d’archéologie, d’histoire et d’ethnographie régionale et extra-européenne. “Musée de civilisation“, il présente chaque année des expositions temporaires explorant des thèmes sur l’histoire et les cultures du monde. Il propose au public une programmation culturelle : cycles de conférences, projections, tables-rondes, visites commentées, concerts, rencontres avec les communautés étrangères, ateliers pédagogiques.

Atelier

Animation et ateliers avec la mallette pédagogique «Class’Archéo»
présentation, méthodes et métiers de l’archéologie préventive.

La mallette pédagogique © «Class’Archéo» a été conçue et réalisée par l’Inrap, en partenariat avec le Centre de documentation pédagogique de la Dordogne et le Pôle International de Préhistoire.

Réservations : 05 56 01 51 00

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 17:30 (Tout public, public familial – enfant à partir de 8 ans)

Tous publics

Conférence

« Un oiseau dans l’art des origines »
par Iluminada Ortega et Laurence Bourguignon, responsables d’opérations à l’Inrap

À l’occasion de la construction de la déviation est de Bergerac (Dordogne), les fouilles préventives réalisées par l’Inrap sur le site de plein air de la doline de Cantalouette ont permis de mettre en évidence des occupations préhistoriques, du Paléolithique moyen au Néolithique.

Iluminada Ortega et Laurence Bourguignon de l’Inrap et des chercheurs espagnols, annoncent dans Journal of Archaeological Science Reports la mise au jour d’une œuvre d’art aurignacienne, vieille de 35 000 – 31 000 ans, représentant un oiseau, qui contribue à une meilleure connaissance des origines de l’art figuratif.
Très singulière, l’œuvre d’art est probablement unique pour l’Aurignacien, période qui voit l’arrivée de l’Homme moderne en Europe occidentale. Elle est exceptionnelle par son degré de naturalisme, par la nature de son support, le cortex (l’enveloppe calcaire) d’un éclat de silex, enfin par la technique de gravure utilisée, dite du relief abattu mise en évidence par des analyses microscopiques et 3D réalisées au Cenieh (Burgos, Espagne).

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 11:00 à 12:00 (- Auditorium du Musée d’Aquitaine – gratuit)

Tous publics

Lieu-dit Saint-Romain
33410 Loupiac
http://villaloupiac.wix.com/villa-gallo-romaine

Venez remonter le temps en visitant cette Villa composée de thermes privés, de plus de 71m² de mosaïques, d’une chapelle du 12ème siècle et d’une salle exposant les vestiges des fouilles.
A l’occasion des JNA, le site propose des visites avec dégustation de vin liquoreux le Portail Rouge, des ateliers et animations archéologiques autour de la thématique du jeu dans l’Antiquité en collaboration avec le CLEM (Comité de Liaison de l’Entre-Deux-Mers). Vous avez la possibilité d“emporter votre déjeuner dans ce cadre exceptionnel.
Toute l’équipe de la Villa vous attend avec enthousiasme !

Atelier

Tout au long du week-end, toute l’équipe de la Villa vous propose des ateliers ouverts aux enfants mais aussi aux parents :

– atelier tri de matériel archéologique
– remontage de céramique
1€ par participant

– bourses en cuir
– jeux dans l’Antiquité
– fabrication de boucliers romains
2€ par participant (chacun repart avec son oeuvre)

Payant

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 12:30 (Ateliers)

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 17:30 (Ateliers)

dimanche 19 Juin 2016, de 10:00 à 12:30 (Ateliers)

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 17:30 (Ateliers)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant, Handicap mental

Visite guidée

Visite guidée

La visite commentée dure 1h et comprend l’histoire des parties fouillées de la Villa ainsi qu’une dégustation des vins de Jean-Pierre Bernède, propriétaire de la Villa et de l’exploitation viticole du château le “Portail Rouge“.

Visites sur inscription par mail villasaintromain@gmail.com ou sur place.

Places limitées à 20 personnes par visite.
Tarif exceptionnel de 3€ pour les adultes et 1€ pour les – de 18 ans.

Payant

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 11:00 (Visite)

samedi 18 Juin 2016, de 11:30 à 12:30 (Visite)

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 15:00 (Visite)

samedi 18 Juin 2016, de 15:30 à 16:30 (Visite)

samedi 18 Juin 2016, de 17:00 à 18:00 (Visite)

dimanche 19 Juin 2016, de 10:00 à 11:00 (Visite)

dimanche 19 Juin 2016, de 11:30 à 12:30 (Visite)

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 15:00 (Visite)

dimanche 19 Juin 2016, de 15:30 à 16:30 (Visite)

dimanche 19 Juin 2016, de 17:00 à 18:00 (Visite)

Tous publics

Archéopôle d’Aquitaine,
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac
http://lascarbx.labex.u-bordeaux.fr

Le rôle des archéologues n’est pas seulement de restituer ce qui n’est plus.
Les recherches qu’ils mènent sur l’évolution de l’Homme, sur sa diversité biologique passée et actuelle, sur son rapport à l’environnement à travers ses représentations mentales, ses stratégies résidentielles, la construction de réseaux d’échanges, sont susceptibles de répondre à d’importantes questions sociétales, d’autant plus exacerbées que, pour la première fois de son histoire, les activités humaines ont un impact sur le climat : leur expertise, fondée sur le temps long, est à même d’apporter le recul, la profondeur de champ nécessaires aux débats. Autrement dit : de donner un Avenir au Passé.

L’exposition – “Sciences archéologiques, l’Avenir du Passé“ – ludique et interactive, réalisée par le laboratoire d’Excellence Sciences archéologiques de Bordeaux présente les tous derniers projets de recherche de pointe menés en archéologie, en Aquitaine et ailleurs par les chercheurs du laboratoire d’Excellence.

L’exposition se trouve dans un lieu muséal (l’Archéopôle d’Aquitaine) placé lui même au sein d’un centre de recherche sur le campus de l’Université Bordeaux Montaigne.

Accueil de groupes scolaires

Nous accueillerons des groupes scolaires le vendredi 17 juin (Collèges et Lycées) pour une visite ludique de l’exposition autour d’un parcours découverte et de manipulations.
(Sur réservation)

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 09:00 à 10:30 (visite et manipulations)

vendredi 17 Juin 2016, de 10:30 à 12:00 (visite et manipulations)

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 15:30 (visite et manipulations)

vendredi 17 Juin 2016, de 15:30 à 17:00 (visite et manipulations)

Adolescents

Scolaire : Collège, Lycéevisite guidée avec parcours découverte et manipulations
Attention, la visite est soumise à des contraintes d’effectifs : une seule classe par créneau indiqué, et uniquement sur réservation auprès de Sonia Syllac : 05 57 12 47 61

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

2-8 Place de la Bourse
33000 Bordeaux
http://www.bordeaux.fr

Bordeaux Patrimoine Mondial, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP), constitue une invitation au voyage à travers le temps et la géographie urbaine.
Au fil de l’exposition, vous découvrirez les différentes étapes du développement de Bordeaux, les éléments marquants qui ont influencé sa construction, mais également la ville de demain et ses projets urbains.

Cette année encore, Bordeaux Patrimoine Mondial et Icronos, l’association du Festival International du Film Archéologique de Bordeaux, s’associent pour les Journées nationales de l’archéologie et vous proposent films et conférences tout au long de l’évènement.

Projection

Le vin des terres lyonnaises – 20 siècles de vignes au bord du Rhône
Durée : 52 minutes
Année : 2013
Réalisation : David Geoffroy
Production exécutive : AMC2 Productions
Co-production : Court-jus Production et GAROM (Association des amis des musées de la civilisation gallo-romaine)

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 17:30 à 18:30

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Projection

Sur nos traces – Le vigneron
Durée : 26 min
Année : 2014
Réalisation : Agnès Molia et Nathalie Laville.
Producteurs : Arte France, Tournez S’il Vous Plait, Inrap, Eléazar

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 10:00 à 17:30 (Diffusion en boucle)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Projection

L’archéologie préventive en questions
Durée : 13 min
Année : 2010
Réalisateur : Raphaël Licandro
Production : Inrap – Tournez S’il Vous Plait
Qu’est-ce que l’archéologie préventive ? Pourquoi fouiller ? Comment fouiller ? Que se passe-t-il après les fouilles ?
Autant de questions parmi d’autres, suscitées par ces chantiers rencontrés en centre ville ou en pleine campagne, au gré des projets liés à l’aménagement du territoire.

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 10:00 à 19:00

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Conférence

Présentation des films projetés et des résultats du programme de recherche « Palais-Gallien », par David Hourcade, membre associé de l’Institut Ausonius (UMR 5607 -CNRS/Université Bordeaux Montaigne)

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 18:30 à 20:00

Adultes, Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Projection

Palais-Gallien, regards croisés sur l’amphithéâtre de Burdigala
Durée : 26 min
Année : 2016
Réalisateur : Serge Gallo
Production : IDONEO FILMS
Comment, en fouillant un sous-sol dépouillé de sa substance antique depuis des siècles, les archéologues et historiens ont-ils réussi à affiner la datation du dernier monument gallo-romain de Bordeaux ? Qui étaient vraiment les gladiateurs qui animaient ces lieux ? Et quels regards les riverains d’aujourd’hui portent-ils sur ces vestiges qui semblent s’être fossilisés dans le tissu urbain ?

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 18:00 à 18:30

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Projection

Les mystérieux blocs de Bordeaux
Durée : 5 min
Année : 2016
Réalisateur : Juliette Lacharnay
Producteur : CNRS Images
Découverts au XIXe siècle enfouis dans les remparts de Bordeaux, de mystérieux blocs architecturaux commencent enfin à livrer leurs secrets. Des chercheurs de l’Institut de recherche sur l’architecture antique pensent notamment avoir trouvé des morceaux appartenant aux Piliers de tutelle, un monument gallo-romain du IIIe siècle.

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 10:00 à 18:00 (Diffusion en boucle)

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Conférence

Vignobles et vins du Bordelais médiéval ; territoires et culture matérielle
par Sandrine Lavaud, Maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Bordeaux Montaigne

Gratuit

vendredi 17 Juin 2016, de 18:30 à 20:00

Adultes, Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

COMMUNE DE SAINT-JEAN LE VIEUX
MAIRIE
64220 SAINT-JEAN LE VIEUX
www.placesfortes64.fr

Site classé MH, découvert en 1965, choisi par les Romains vers 15 av. J.C pour installer une station routière, sur la voie de Bordeaux à Astorga, désignée par un document antique sous le nom d’IMUS PYRENAEUS (bas des Pyrénées)
Nombreux et remarquables objets fabriqués il y a 2 000 ans à découvrir au musée, tous issus des fouilles réalisées à Saint-Jean-le-Vieux.
Egalement visitable des fondations de bâtiments dont des thermes.

Accueil de groupes scolaires

Animations par un archéologue professionnel : découverte de l’archéologie (préhistoire et histoire antique).
Sur réservation au 06 70 38 04 84

Gratuité exceptionnelle

vendredi 17 Juin 2016, de 09:00 à 12:00

Enfants, Adolescents

Scolaire : Elémentaire, Collège, Lycée

Conférence

Charlemagne en Navarre
par Jean-François Demange

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 10:30 à 12:00

Tous publics

Visite guidée

Visite commentée du site et musée

Gratuit

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 15:30

samedi 18 Juin 2016, de 16:00 à 17:30

Tous publics

Accueil de groupes scolaires

Visite commentée du site et musée

Gratuité exceptionnelle

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 17:00

Enfants, Adolescents

Scolaire : Elémentaire, Collège, Lycée

Hangar 20, quai de Bacalan, 33300 Bordeaux www.cap-sciences.net

Cap Sciences, centre de culture scientifique, technique et industrielle Bordeaux-Aquitaine (CCSTI), avec le programme Cap’Archéo, organisateur de la manifestation.

Conférence

2 Conférences :
15h – Ciné-Débat en partenariat avec le Festival international du film archéologique ICRONOS
“Des trésors contre des armes“ avec Cheikhmous Ali, docteur en archéologie du Proche-Orient ancien à l’Université de Strasbourg
-17h – Actualité de la recherche “La fouille du site de St Lary à Colayrac St Cirq, (d’une aire funéraire du 1er Age du Fer au probable sanctuaire gallo-romain)“, par Alexandra Hanry et Isabelle Souquet-Leroy, responsable d’opération et anthropologue à l’Inrap

Gratuité exceptionnelle

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 19:00

Adolescents, Adultes

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Exposition

“Mission Archéo – les enquêteurs du temps“ : une exposition interactive pour découvrir et expérimenter la démarche scientifique en archéologie (Visites, Ateliers : dessus-dessous -fouille, atelier “ça crâne“, atelier millefeuilles /stratigraphie, …)

Gratuité exceptionnelle

vendredi 17 Juin 2016, de 14:00 à 21:00

samedi 18 Juin 2016, de 14:00 à 19:00

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 19:00

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Atelier

Animations et démonstrations d’archéologie expérimentale :
“L’art et les feux préhistoriques“
avec Jean Claude Leblanc, chercheur associé au projet de recherche CarmoThap, les étudiants du Chaînon manquant et le club archéologie du collège Jules ferry de Mérignac

-Ateliers pour expérimenter la réalisation de feux préhistoriques et plusieurs formes d’art préhistorique“

Gratuité exceptionnelle

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 19:00 (parvis et dans le bâtiment)

Tous publics

Portes ouvertes

Rencontre avec des acteurs de la recherche archéologique -stands
-Le Laboratoire d’excellence Sciences de l’Archéologie des Universités de Bordeaux et Bordeaux Montaigne
-L’Inrap (Institut National de Recherches en Archéologie Préventive)
-L’association des étudiants du laboratoire PACEA “Le Chaînon Manquant“
-L’association APSA
-Le Festival du film ICRONOS…
(D’autres acteurs sous réserve…)

dimanche 19 Juin 2016, de 14:00 à 19:00

Tous publics

Accessibilité : Difficultés motrices / fauteuil roulant

Col de Mehatze
Banca / Valcarlos

La mine antique de Mehatze est étudiée depuis quelques années seulement.
Aucune reprise ultérieure ne semble avoir bouleversé le site où se côtoient travaux miniers et terrasses aménagées.
Le métal recherché aurait été le cuivre.
La visite se déroulera lors d’une journée de fouille.

Visite guidée

Le dimanche 19 juin seulement, deux visites guidées et commentées : présentation de l’activité minière ancienne locale lors de la marche d’approche, puis visite du site et explication de la fouille et des techniques utilisées, en présence d’archéologues en activité.
RDV le matin à 9 heures ou l’après midi à 14 heures. Contact auprès du Comité Izpegi CPIE Pays Basque jusqu’à vendredi 17 heures (05 59 37 47 20) sinon RDV sur la place du mur à gauche à Banca.

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 09:00 à 16:30

Tous publics

Marche d’approche de 800 mètres sur une piste horizontale, montée ensuite dans le pâturage sur un dénivelé de 50 mètres au maximum

Château de Montaner
64460 Montaner
http://www.chateau-montaner.com/

Le château de Montaner vous ouvre ses portes pour décrypter ses vestiges avec une archéologue professionnelle.
L’occasion de découvrir ou de redécouvrir la forteresse de Gaston Febus en appréhendant le travail des archéologues dans les sites patrimoniaux.
Entrée gratuite – Visite du donjon : 5€

Conférence

L’archéologue Mme Béague présente, par le biais d’une malette de céramologie, les recherches en cours sur le mobilier céramique du château de Montaner.

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 10:00 à 18:00

Tous publics

Exposition

Une exposition de l’INRAP dévoile les différentes missions de l’archéologie et les experts qui s’y consacrent.

Gratuit

dimanche 19 Juin 2016, de 10:00 à 18:00

Tous publics

Source : http://www.sudouest.fr/2016/06/07/sur-les-traces-d-un-mystere-de-la-prehistoire-2390342-2979.php

Sud-Gironde : sur les traces d’un mystère de la préhistoire

Jean-Claude Leblanc, archéo-technologue, spécialiste des techniques anciennes d’alimentation de foyer, allume le feu sous l’œil des pompiers.
Jean-Claude Leblanc, archéo-technologue, spécialiste des techniques anciennes d’alimentation de foyer, allume le feu sous l’œil des pompiers. ©

Fabien cottereau /« Sud Ouest »

Des scientifiques bordelais tentent à Lugasson de résoudre une énigme vieille de plus de 30 000 ans : à quoi servaient les feux gigantesques dans la grotte Chauvet ?.

C‘est un bijou de 38 000 ans découvert par hasard en 1994 et classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Joyau de l’art pariétal du paléolithique, la grotte Chauvet, en Ardèche, abrite un millier de dessins, dont plus de 400 d’animaux. Jusqu’aux récentes découvertes sur la grotte de Bruniquel, dans le Tarn-et-Garonne, ces œuvres comptaient parmi les plus anciennes au monde.

Peut-être prochainement détrônée, Chauvet ne perd rien de sa superbe et suscite toujours d’intenses recherches pour en savoir davantage sur la vie des hommes préhistoriques. Une existence qui conserve ses mystères.

400 °C à 3 mètres de haut

L’un d’eux porte sur des traces de feux gigantesques. À quoi servaient-ils ? Telle est la question sur laquelle planchent 34 scientifiques de 11 établissements de recherches dans le cadre d’un programme baptisé CarMoThap (1).

Un voyage dans le temps piloté par des chercheurs bordelais qui a pour dessein de résoudre cette énigme à partir d’expérimentations menées, notamment, dans une ancienne carrière, à Lugasson, en Gironde.

De ces feux, on ne connaît que les traces qu’ils ont laissées, « uniques dans une grotte ornée », précise Catherine Ferrier, géologue-archéologue de l’université de Bordeaux, qui dirige le programme.

Trop puissants pour cuisiner

Ces stigmates montrent qu’ils étaient énormes. Si gros qu’ils ont changé la couleur de la roche, preuve qu’ils atteignaient une température de 400 °C à plus de 3 mètres de hauteur.

Allumés en plusieurs endroits, y compris dans des galeries éloignées de l’entrée, ils nécessitaient une sacrée dose de combustible. Mais pourquoi les Aurignaciens s’embêtaient-ils à transporter de telles quantités de bois ? « Les fonctions traditionnelles du feu pour cuisiner, s’éclairer ou se chauffer, sur lesquelles nous disposons de nombreuses connaissances, paraissent ici inadaptées », souligne la chercheuse bordelaise. Même pour un mammouth à la broche, de tels feux semblent en effet démesurés !

150 kilos de bois utilisés

Dans l’espoir d’y voir plus clair, les scientifiques s’attachent à reproduire le phénomène. Après de premières expériences réalisées en extérieur et en laboratoire, ils sont passés au mode souterrain.

Voilà quelques jours, une nouvelle expérimentation était lancée à Lugasson, un site prêté gratuitement par un particulier passionné de préhistoire. Et qui présente des similitudes avec l’une des cavités de Chauvet : la galerie du mégacéros. Pour la première fois, un feu gigantesque a embrasé la caverne.

L’expérience a mobilisé une vingtaine de personnes. Des universitaires bordelais, toulousains et parisiens, mais aussi des pompiers du Groupe d’intervention en milieu périlleux de Gironde, préposés à l’alimentation du feu, et des experts en incendie du laboratoire central de la préfecture de police de Paris.

Ce program-me pluridisciplinaire est une occasion pour eux de réaliser des observations pouvant servir sur de futures enquêtes.

Rien n’est laissé au hasard. L’ancienne carrière a été équipée d’une cinquantaine de capteurs de température d’humidité et de caméras. La quantité de bois a été pesée à la brindille près. 150 kilos doivent être brûlés en près de deux heures.

De l’art du feu

« Le feu est alimenté au fur et à mesure par des fagots de pins sylvestres, le bois utilisé à Chauvet. Chaque fagot est identique. Le feu étant un phénomène très complexe, la maîtrise du combustible est très importante », explique Delphine Lacanette, enseignante-chercheuse en mécanique.

Concluante, l’expérience doit désormais être décortiquée et modélisée numériquement. « Elle nous permettra d’avancer sur la manière dont ces feux étaient alimentés et de savoir s’il était possible de rester à côté sans s’asphyxier », expose Catherine Ferrier.

Trois hypothèses

Mais permettra-t-elle de percer le mystère ? « Nous n’arriverons peut-être pas à dire quelle était la fonction de ces feux, mais nous apporterons de nouveaux éléments à la discussion. De nouveaux indices », poursuit la chercheuse.

« Aucune hypothèse n’est exclue », ajoute Jean-Claude Leblanc, archéo-technologue de l’université Paul-Sabathier, à Toulouse, et spécialiste des techniques anciennes employées par les hommes préhistoriques pour entretenir un foyer.

Trois pistes se détachent : celle de feux de protection contre des prédateurs, comme l’ours des cavernes qui fréquentait aussi Chauvet, celle de feux servant à produire le charbon dur utilisé pour dessiner sur les parois et celles de feux pour des rituels inconnus.

(1) Caractérisation et modélisation des thermo-altérations et des résidus de combustion sur les parois.

Un article paru dans le quotidien Sud Ouest revient sur un échange fructueux autour d’un projet de sauvegarde et de restauration du château de Villandraut (source : http://www.sudouest.fr/2016/06/06/une-approche-franco-americaine-du-patrimoine-2389004-2757.php) Il aurait été intéressant de savoir, le cas échéant, s’il y a eu une contrepartie financière pour ce stage. En effet, il est. devenu habituel que des universités américaines paient cher pour permettre à leurs étudiants de s’immerger dans le Patrimoine ancien du vieux continent. C’est un échange de bons procédés puisqu’en retour cela permet à des sites de bénéficier d’une manne financière inespérée contribuant à une meilleure conservation des vestiges, voire au financement de recherches coûteuses ou à la création d’emplois d’agents de valorisation du Patrimoine.

Une approche franco-américaine du patrimoine

[LEG_LEGENDE_WW]Au programme de Go Villandraut : recherches archéologiques, taille de pierre, maçonnerie et mise à jour d’une source dans les douves.
Au programme de Go Villandraut : recherches archéologiques, taille de pierre, maçonnerie et mise à jour d’une source dans les douves. ©Photo St. S.

Du 16 au 31 mai, la Maison Labat a accueilli un groupe de jeunes composés de 8 Américains et 6 Français, dans le cadre du projet Go Villandraut. Son but est de réunir, autour d’une action de sauvegarde du patrimoine, de jeunes Américains venus de Pennsylvanie et des jeunes Français de tout horizon.

Ce dispositif d’échanges et de découverte a vu le jour en 2010, à la suite de la découverte du château de Villandraut par Lynne Palermo, lors d’un stage de taille de pierre auquel elle participait. Professeure de français à l’université américaine de Susquehanna, elle a puisé dans ce séjour l’idée de faire venir des étudiants pour une immersion culturelle et linguistique. Go Villandraut fait partie d’un cours précédé de deux mois de préparation, suivi de deux mois de réflexion. Cette opération, débutée en 2012, a été renouvelée en 2014.

Trois chantiers

Les étudiants américains volontaires, issus du milieu rural, ont apprécié l’environnement et le patrimoine pierre les a émerveillés, ce dernier n’étant pas légion dans leur pays. Favorisant les rencontres entre Américains et Français, Go Villandraut a uni les deux nationalités autour de trois chantiers : la restitution d’un arc de la galerie intérieure du château, avec taille et pose des pierres constituantes, la renaissance d’une source située dans les douves du château ainsi que la pratique de fouilles archéologiques.

Accompagnés d’animateurs, les 14 bénévoles ont ainsi pu s’initier à de nombreuses techniques. L’apprentissage était donc de mise, sans exigence de productivité ou de finalisation des travaux en cours.

Cette expérience aurait, semble-t-il, fait naître des vocations chez certains Français et donné envie de voyager aux jeunes étudiants d’outre Atlantique.

Sorties culturelles

De plus, le groupe a bénéficié de différentes visites afin de connaître d’autres richesses que le patrimoine bâti : une journée à Saint-Émilion, la visite du musée de Villandraut, des rencontres avec de jeunes élèves du collège de Saint-Symphorien.

Dimanche dernier, un concert donné par le groupe Bluff Grass et l’ouverture des chantiers au public ont clôturé l’édition 2016 de Go Villandraut avant que les bénévoles ne regagnent leur nation et régions respectives.

Stéphanie Seguin