Il y a encore 10 ans, on peinait à trouver des publications en langue française en matière d’histoire, d’archéologie, de géologie etc. librement consultables sur le net, donnant libre-cours à des cohortes d’hurluberlus malfaisant dont les sites de désinformation sur le Passé des populations caracolaient en tête des moteurs de recherches. Ces intoxicateurs professionnels sont toujours sur la toile, débitant leurs refrains ponctués de « secrets » ou de « mystères » ou encore de « complots » sur des sujets qui ne font plus débat depuis belle lurette chez les gens de bon sens (Glozel, Mu, les Géants, les pierres-figures  et autres délires monomaniaques chers au plus que douteux feu Robert Charroux). MAIS… il y a, depuis quelques années maintenant, des répertoires d’articles, voire de travaux universitaires où l’on peut puiser allégrement de la documentation actualisée sur bien des sujets. Qui n’a pas saturé son disque dur de pdf si nombreux qu »une seule vie de lecteur besogneux ne suffirait pas pour les lire tous? hein? hein? allez, avouez que vous faites partie de ces téléchargeurs compulsifs, de ces maniaques du « enregistrer la cible sous… ». Un jour, il y aura des thérapies, j’en suis sûr, comme pour les accros au sexe sur internet. Après bien sûr, il y a les cas compliqués où les deux pathologies affectent la même personne, mais nous dérivons.

Un des premiers sites à avoir joué le jeu de la mise en ligne de la matière scientifique, c’est HAL. HAL, ça rappellera peut-être aux plus cinéphiles d’entre vous (décidément, on ne sort pas de la catégorie des déviances!) le film 2001, l’Odyssée de l’espace, qui ne doit pas être confondu avec une tragi-comédie à grand budget (en litres de démaquillant notamment) sur l’Évolution humaine (même Sapiens passerait à côté pour un docufiction presque crédible de la BBC…ah mince! c’est le même réalisateur? il y a décidément des cas compliqués). HAL, donc, ce n’est pas un super ordinateur psychopathe, mais Hyper Articles en Ligne. Le site est accessible en suivant ce lien :

http://hal.archives-ouvertes.fr/

En y farfouillant un peu, ô surprise, nous y découvrons quelques pépites. Par exemple, on constatera que la préhistorienne Morgane Dachary y propose 7 documents en téléchargement, y compris sa thèse de doctorat intitulée « Le Magdalénien des Pyrénées Occidentales » soutenue en 2002 à Paris X (dir. Catherine Perlès). Bel effort de la part de cette sympathique et talentueuse préhistorienne que vous croiserez en allant prendre le frais à la Grotte de Rouffignac.

(à suivre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation