S’il y a bien une curiosité toponymique qui normalement ne fait pas mystère, c’est bien celle relative à la dune du Pilat et au Pyla-sur-mer. Et pourtant, chaque fois qu’une page touristique du réseau social Facebook partage une photo de la dune accompagnée comme il se doit du toponyme Pilat, les commentaires rageurs d’internautes s’accumulent pour dénoncer ce qui pour eux est un véritable crime orthographique, puisque selon ces mêmes personnes, il faudrait écrire « dune du Pyla »… (autant on ne peut en vouloir à des internautes lambda de confondre, autant rien n’excuse l’ignorance crasse des auteurs de nombre de sites internet à vocation touristique qui entretiennent malheureusement cette confusion : https://www.google.fr/search?q=%22dune+du+pyla%22 )

ET NON ! ERREUR ! Pyla, depuis le début du XXe siècle, a toujours fait référence à la station balnéaire créée au nord de la dune, à l’emplacement d’un lieu dit attesté anciennement Pilat. Cette création toponymique est due au créateur de la station, Daniel Meller : du Pilat gascon, signifiant tas, monticule, on passe à Pyla signifiant… RIEN ! ce nom de lieu ne veut rien dire. En fait, cette transformation du mot tablait sur une orthographe à la grecque, dans le but de jouer sur le côté méditerranéen pour rendre attrayante touristiquement cette partie du Bassin d’Arcachon.

Bref, la dune a toujours été « Dune du Pilat » (ou sur certaines cartes « Dunes du Pilat ») et la station balnéaire « Pyla-sur-mer ». Il n’y a aucune raison de confondre. Et histoire d’enfoncer le clou, voici un petit florilège de cartes du secteur appuyant ce qu’apparemment, tant de monde ignore (cliquez sur images pour les agrandir) :

En 2016 :

pilat2016

En 1950 :

pilat1950

En 1850 :

pilat1850

Zoom sur la carte de 1850 pour mieux observer l’emplacement du futur Pyla-sur-mer :

pilat1850zoom

En 1750 :

pilat1750

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation