Paru ce jour dans le quotidien Sud Ouest (source : http://www.sudouest.fr/2014/05/02/pour-booster-le-tourisme-des-travaux-sont-prevus-1540991-2530.php) :

Pour booster le tourisme, des travaux sont prévus

Pour booster le tourisme, des travaux sont prévus
À Séviac, au pôle archéologique, un véritable parking et un hall d’accueil sont envisagés. © Photo

Photo archives H. P.

Jeudi 24 avril, à la salle des cornières, les délégués du Sivu du pôle archéologique Elusa-Séviac se sont réunis pour adopter le compte administratif 2013, le budget primitif 2014, choisir pour le pôle archéologique une identité nominale plus simple et plus marquante.Le président, Michel Laffargue, a rappelé les importantes réalisations effectuées depuis la création du pôle archéologique, notamment le ticket commun, l’harmonisation entre les différents sites des tarifs et des horaires, ainsi que les investissements lourds de 2011-2012, concernant la couverture de l’aire thermale, et plus récemment la Domus d’Elusa (une des plus grandes réserves archéologiques de France), puis le centre d’interprétation qui permet de valoriser le pôle archéologique de façon pédagogique.

Le nouveau comité du Sivu, composé d’une douzaine d’élus d’Eauze et de Montréal, dans la continuité, poursuit le projet élaboré par ses prédécesseurs. Celui-ci prévoit la couverture à Séviac de 2 900 m². Michel Laffargue a donné des précisions sur l’avancée de ce dossier, ainsi que sur la poursuite des travaux sur le site d’Eauze et leur financement : « Une structure métallique de 132 tonnes, avec un dessus en polycarbonate, sera réalisée. Afin de préserver les 215 m² de mosaïques qui sont les plus fragiles, et qui seraient certainement endommagées lors des travaux, celles-ci seront enlevées, puis restaurées dans un bâtiment communal. »

Besoin d’aides financières

Au sujet du financement des travaux, le comité effectue toutes les démarches nécessaires pour obtenir les aides financières dans le cadre du Contrat de projets État-Région (CPER) ainsi que celles du Pays Armagnac avec les fonds européens accordés par le programme Leader. En complément, le Sivu a fait appel à la société Panathénées Stratégie Management (PSM), qui a proposé la création d’un outil fiscal adapté à la levée de fonds, et permettra aux mécènes d’apporter leur contribution : « Ce fonds de dotation permet aussi une identification claire pour les mécènes potentiels, et permet d’adapter leurs motivations de don à la réalisation d’actions sur le terrain. »

S’il est très important de conserver, et de mettre en valeur le mieux possible ce patrimoine historique unique en France, la préservation et la modernisation des sites augmenteront l’attrait touristique, contribuant ainsi au développement économique de cette région gersoise.

Henri Portes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation